Vous avez trop de tomates dans votre potager ? Pensez à en faire de la sauce tomate maison.

Faire revenir un oignon, 2 gousses d’ail dans un peu d’huile d’olive. Ajouter une dizaine de belles tomates, du poivre, du curcuma. Laisser mijoter 45 minutes minimum, à feu moyen/doux. Saler un peu, passer au blender. De mon coté je n’enlève pas la peau des tomates, si vous mixez bien la sauce la peau n’est pas dérangeante. Si vous avez les intestins fragiles il vaut mieux enlever la peau au préalable en les plongeant rapidement dans l’eau bouillante, ou simplement en passant la sauce mixée au tamis. Idée d’accompagnement : une salade de tomates (encore ! vous verrez pourquoi plus bas) aux graines germées et un ou deux œuf(s) dur(s).

 

La sauce tomate est riche en antioxydants : le lycopène est un grand antioxydant, un caroténoïde plus précisément. On dit qu’il est « non provitaminique A » donc il n’est pas à l’origine de la vitamine A, mais peu importe car la tomate contient aussi beaucoup de provitamine A naturellement ! Le lycopène est très présent dans la tomate, mais surtout lorsqu’elle est cuite. En consommant de la sauce tomate vous êtes assurés de faire le plein de lycopène. Il aurait un rôle dans la prévention de certains cancers notamment celui de la prostate et du sein : penser à consommer au moins deux fois par semaine des repas contenant de la sauce tomate.

 

 

Ne boudez pas la tomate crue, elle regorge aussi d’antioxydants et de vitamines : outre sa richesse en beta-carotène ou provitamine A, elle contient pas mal de vitamine C (en pleine saison elle contient environ 20mg de vitamine C pour une tomate : deux tomates couvrent un tiers du besoin de l’adulte), de la vitamine E.. et en plus elle est très peu calorique !

 

Ne vous en privez pas, c’est maintenant ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *