Qui n’a pas culpabilisé en consommant un biscuit sucré ou une autre petite douceur ? J’ai une bonne nouvelle, grâce à un “bon maniement” du mécanisme des fameux « pics de glycémie » on peut consommer une petite douceur de temps à autres sans culpabiliser du tout !! Il suffit de la placer habillement. Je vous explique! En vidéo c’est par ici

Lorsque l’on consomme un produit sucré notre taux de sucre sanguin a tendance à s’élever rapidement, ce qui va faire travailler le pancréas et entrainer une hausse de la sécrétion d’insuline. Pourquoi cela ? Car nous ne pouvons pas vivre avec un taux de sucre dans le sang élevé, la sécrétion d’insuline est donc nécessaire pour faire baisser le taux de sucre sanguin. L’insuline est nécessaire pour faire baisser le taux de sucre sanguin, mais malheureusement son rôle est aussi de favoriser le stockage. Nous avons besoin d’en sécréter, mais pas de trop sinon nous allons être en mode « stockage » tout le temps. Un des autres inconvénients de l’insuline est qu’elle favoriser l’inflammation dans le corps, hors pour conserver une bonne santé nous avons besoin de limiter les phénomènes inflammatoires d’une façon générale.

Comment donc éviter de faire un gros pic de sucre lorsque l’on a envie d’un petit plaisir sucré ? Il faut éviter de le consommer entre deux repas, en plein milieu de journée par exemple. Il suffit de placer la petite douceur tout de suite en fin de repas – repas composé idéalement d’une portion de légumes, d’un féculent de qualité (pâtes complètes, riz basmati, lentilles…) et d’une petite protéine. Ainsi placé le pic de glycémie sera diminué, et le phénomène de stockage également ! Pensez-y, cela ne coûte rien et aide beaucoup !

Excellente journée à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.